Questions Fréquentes

Bienvenue dans l’espace FAQ.

Nous vous invitons à le parcourir pour trouver toutes les réponses à vos questions.

Les personnes avec autisme ont des réactions aux stimuli extérieurs beaucoup plus vives que les personnes sans autisme. Cela veut dire qu’elles réagissent fortement aux bruits, aux lumières, au toucher, aux textures, aux températures…
Créer un environnement Autism Friendly, par exemple, c’est proposer une table dans un coin à l’écart de la foule, avec une lumière plus tamisée et une musique d’ambiance moins forte.
Ça peut aussi passer par le prêt de casques anti-bruits…
C’est également savoir prendre son temps et parler calmement…
Proposer son aide et savoir attendre.
Ne pas être dans le jugement face à une personne visiblement en détresse ou en crise…

Si vous vous intéressez à ce label, c’est déjà que vous êtes sensibilisés à la cause des personnes avec autisme.
Vous connaissez déjà probablement certaines caractéristiques de l’autisme et le simple fait de vous intéresser à eux et de chercher à leur rendre le monde meilleur fait une vous une personne Autism Friendly…
Alors Merci.

Category: Général
Tags: exemple, label

Lorsque vous adhérez au Label Autism Friendly, vous vous engagez à proposer des aménagements dans votre commerce, restaurant, club de gym, association…
Nous ne vous demandons pas de tout casser et de tout réaménager…
Nous vous faisons confiance pour adapter au mieux votre environnement afin qu’il devienne Autism Friendly.

Plus concrètement, vous vous demandez sur quels critères peuvent être basés la sélection et l’inscription au label ?
C’est simple et personnalisable à l’envie ! 
Chaque établissement qui souhaite devenir Autism Friendly reçoit une note d’informations qui présente des exemples d’adaptation, variés et faciles à mettre en place : lumières, musique d’ambiance, espaces, comportements commerciaux.
Chaque établissement décide ensuite des aménagements qu’il souhaite mettre en place et s’engage sur ces aménagements uniquement !
Cet engagement apparait ensuite dans l’annuaire, accolé aux coordonnées de votre établissement.
Ainsi, chacun sait ce qu’il peut attendre en terme d’accueil, de tolérance et de bienveillance.

Par exemple, le salon de coiffure « Coupe tes tiffs » souhaite devenir Autism Friendly : il propose, selon les demandes, de réserver son dernier créneau horaire de fin de journée. Le salon est alors vide, la radio est coupée et la moitié des spots halogènes sont éteints. L’occasion de se faire couper les cheveux dans un environnement plus calme et apaisant… Les conditions étant clairement définies, nul besoin de faire un scandale si elles ne sont pas remplies en milieu de journée.

Nous ne souhaitons pas imposer des critères stricts et définitifs car cela serait contre productif.
Il est aujourd’hui reconnu qu’il y a autant de formes d’autisme que d’autistes.
Ainsi, les aménagements nécessaires aux uns ne le sont pas forcément pour les autres.
Partant de ce postulat, imposer des critères stricts et arbitraires aux commerces Autism Friendly serait contre productif et finalement bénéfique pour personne.
De plus, nous parlons ici d’une démarche personnelle et bienveillante, que nous ne souhaitons pas limiter mais plutôt encourager…

Category: Général
Tags: exemple, label